C'est sous le beau soleil et dans le cadre magnifique de la vallée de la Lance ouvrant sur le site prestigieux comme les lacs du Lignin, ou bien encore sur le grand Coyer que la nature et l'Office national des Forêt avaient rendez-vous avec diverses personnalités et amis de la nature


Retrouvance un peu d'histoire


L'office national des forêt, au vu de l'expérience Retrouvance menée dans les pays du Buëch et du Dévoluy sis dans les Hautes Alpes et aussi pour répondre à la demande la clientèle, initie un deuxième circuit Retrouvance sur la crête séparant le département des Alpes de Haute Provence et celui des Alpes Maritimes. Ce fut donc Dominique Astorg, directeur de l'Office National des Forêts de conter la belle histoire de la Fruchière.
Ce circuit de randonnée accompagnée est voué à la découverte des espaces naturels remarquables de la Haute Vallée du Verdon et du Val d'Entraunes. Il repose sur la rénovation de cabanes forestières d'altitude construites pour la plupart lors des grandes campagnes de reboisement du début du XXème siècle menées à l'époque par l'administration des eaux et forêts . situé à 10 km de Colmars les Alpes, le gîte de la Fruchière est le premier bâtiment du circuit à avoir été rénové. Les autres bâtiments le seront suivant le calendrier suivant :
La cabane de Coongerman (04) en 2003- ainsi que celle du Couesto dans le Val d'Entraunes (06). L'année 2004 verra les autres réalisations : la cabane des Garrets situés dans le 06 et enfin pour finir la boucle celle du Laüs situés à proximité du lac d'Allos (04) en 2005.

Ainsi , en 2005 le circuit Retrouvance sera entièrement réalisé ; la Fruchière est une ancienne bergerie qui est le seul bâtiment du circuit à ne pas être une ancienne cabane de reboisement . elle a été acquise par l'Office National des Forêt en 1991, avec l'ensemble des terrains aux alentours.

Un cadre merveilleux

Situé au cœur de la vallée de la Lance à 1704 mètres, elle donne accès aux sites alpins des lacs de Lignins ou au grand Coyer ; le gîte a été ouvert au public avec un confort" encore rustique". Au cours de l'été et de l'automne 2002 et grâce au soutien financier du Conseil Général, du Conseil Régional, de l'État et de la Fédération des collectivités électrifiées, la rénovation et l'agrandissement de ce gîte ont pu avoir lieu dans le cadre du projet Retrouvance.

Travaux réalisées en 2002

Désormais ce gîte peut recueillir 12 personnes qui bénéficieront d'un confort agréable et cela tout en garantissant le respect de l'environnement. Ce gîte se compose de 3 chambres de 4 personnes chauffage au gaz pour le rez-de-chaussée et poêle au bois pour le 1er étage. Le bâtiment bénéficie d'une alimentation électrique en 230 v grâce à des panneaux photovoltaïques de 12 m2 .Le sanitaire se compose de deux douches et deux WC reliés à une fosse septique de 5 m3 .
Cette réalisation répond aux demande des clients d'aujourd'hui, désireux de découvrir des sites remarquables et de trouver un hébergement confortable et sécurisant " en pleine nature". Il répond aussi aux besoins des professionnels du tourisme qui pourront proposer avec Retrouvance un produit touristique itinérant en milieu naturel, avec des hébergements de qualité tout en soutenant l'activités locale notamment les accompagnateurs en moyenne montagne, restaurateurs…
Il est aussi le reflet de la politique départementale de développement et modernisation d'un réseau de gîte d'étape permettant la pratique du tourisme de nature le coût de cette réalisation est de 146 096 €